Snow trail : le trail sur neige appelé trail blanc

Les amoureux de course ont toujours eu tendance à vouloir mêler la nature sous toutes ses formes. Le trail est donc né dans cette mouvance, une course qui se fait sur de longues distances tourné vers le naturel des pistes de randonnée, des chemins de terre et sur la neige. Il se différencie ainsi de la course à pied qui se fait souvent sur des routes. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le trail sur neige encore appelé trail blanc.

Qu’est-ce que le snow trail?

Le trail par définition est une course qui donne l’occasion aux coureurs d’aller à la rencontre de la nature. Le snow trail transforme cette réalité en permettant aux coureurs d’affronter la neige dans tous ces états. Il sera ainsi possible de courir de la neige damée ou poudreuse.

Avec des distances de snow trail variant d’une dizaine à une soixantaine de kilomètres, cette tendance forte est en nette augmentation en France. Avec une vingtaine de rendez-vous sur tout l’hexagone, ce type de course offre un challenge de taille qui ravira les amateurs comme les professionnels.

Adaptée aux jeunes comme aux adultes, aux expérimentés comme aux débutants, cette activité sportive est parfaite pour faire corps avec la nature tout en repoussant ses limites. Les cours d’initiation au snow trail permettent ainsi de maîtriser les méthodes de respirations et connaître le matériel utilisé. Tout ceci se fait en apprenant les notions clés de respect de la nature, de soi et des autres grâce à l’esprit de partage.

Les équipements de rigueur

Si vous cherchez à vous renseigner sur le calendrier de snow trail, sachez qu’avec la neige, il est essentiel de se protéger. Commencez par mettre trois couches de vêtements. Une sous-couche, une couche chaude qui vous laisse transpirer et un coupe-vent qui résiste à la neige.

Ajoutez-y un bonnet de running, des gants imperméables et un buff qui couvrira votre cou. Pour finir de protéger le haut de votre corps, des lunettes de soleil comme celle de catégorie 4 qui sont recommandées. Au niveau du bas, optez pour des manchons de compressions, à mettre sous le legging, que vous accompagnerez de chaussettes imperméables.

Pour les pieds, des chaussures de trail sont conseillées. Misez sur des modèles confortables et imperméables qui vous maintiendront au sec longtemps. Enfin, n’oubliez pas les chaînes, elles vous permettront d’affronter facilement les descentes et le camelback pour vous hydrater. Versez-y de l’eau tiède pour éviter qu’elle ne gèle.

Les réalités de la course

Si vous êtes intéressé par le trail blanc diablerets, sachez que chaque trail a ses particularités. Ces derniers allient souvent une partie dite technique et une autre moins rigoureuse. Sur la partie difficile, il faudra se montrer prudent et marcher sur la neige molle tout en gérant son chrono.

En effet, ce type de neige a tendance à retenir la foulée. C’est le moment de profiter de la nature avant de devoir faire face à des parties plus plates ou vous devrez faire de votre mieux pour rattraper votre retard. Les parcours n’étant pas similaires, il est important de faire preuve d’un bon esprit d’analyse pour tirer le meilleur de la nature au bon moment.

Le calendrier des trails sur neige 2018: le top 5 des courses à ne pas rater

Lire

Le Snow trail Salomon

Lire